Ma démarche photographique est ordinaire : un carnet de vie. Je photographie mes proches, ceux que je croise, les lieux où je suis engagé, où je vis, par où je passe.

Regarder, ne pas perdre, donner à voir.

Mais l’événement, dans l’histoire, est porteur de ce qui l’accomplit. Le réel peut exprimer ce qui le dépasse : une fois cadré et fixé en un instantané, et sans jamais se détacher de l’instant vécu, il peut être reçu comme symbole, conduire plus loin que ce qui est survenu factuellement, « historiquement ».

Sa lecture pourra être morale, philosophique, spirituelle, mystique (des anciens disaient « anagogique » ; Artaud, à propos du Champ de Blé aux Corbeaux de Van Gogh parlait de « fastueux augure »).

Où allons-nous ? La terre ne dit-elle pas le Ciel ?

My photographic approach is ordinary: a life notebook. I photograph my loved ones, those I meet, the places where I am engaged, where I live, where I pass through.

To look at, not to lose, to show.

But the event, in history, is the bearer of what accomplishes it. The real can express what exceeds it: once framed and fixed in a snapshot, and without ever detaching itself from the lived moment, it can be received as a symbol, lead further, from what happened factually, « historically ».

Its reading could be moral, philosophical, spiritual, mystical (some elders said
« anagogical » ; Artaud, about Van Gogh’s Wheatfield with Crows, said   
« lavish augurs »).

Where are we going?  Doesn’t Earth tell Heaven?


Tous droits réservés.
All rights reserved.

À propos de

Pierre-Yves Dallenogare : photographe

Blog

Contact

py.dallenogare@gmail.com